Huîtres de qualité, île d'Oléron

Huîtres de l'Oléronaise, saveur et fraîcheur

Nos produits

Huître Oléron

Fine l’Oléronaise

La Fine L’Oléronaise est élevée sur les côtes de l’île d’Oléron. Pour ce produit nous adaptons le temps d’affinage au climat afin d’avoir un produit linéaire en goût tout au long de l’année, tout en restant fidèle à notre savoir-faire. Ce produit est aussi destiné à un large public, avec aussi un taux de chair compris entre 10 et 12, mais avec un goût plus iodé que la fine d’Irlande.

Fine d’Irlande « Eire »

La Fine Eire provient de différentes baies irlandaises suivant les saisons. Elle a une saveur légèrement iodée et minérale, et un taux de chair compris entre 10 et 12. Elle est destinée à un large public.

Huître île d'Oléron

Fine de Claire Marennes Oléron

La Fine de Claire Marennes Oléron est connue dans le monde entier, avec un goût de terroir typique obtenu après un affinage de 28 jours à raison de 3 kilos/m2, dans nos claires (bassin d’argile alimenté en eau de mer).
Pendant cet affinage, les branchies peuvent se colorer en vert grâce à une micro algue appelée navicule bleue, son développement est complètement naturel. La couleur verte, très agréable à l’œil, est signe d’une grande qualité gustative.

Originelle de Jeanine

L’Originelle de Jeanine est l’huître issue du savoir-faire de nos aïeux. Elle est élevée en claire (bassin d’argile alimenté en eau de mer) pendant 4 à 6 mois, avec à une densité de 1 à 2 huîtres au m2. Elle est déposée à même le sol pour lui donner un goût de terroir unique. Avec un taux de chair compris entre 16 et 17, elle est destinée à un public amateur d’huîtres.

Huître Spéciale Oléron

Spéciale « Comtesse »
La Spéciale Comtesse est une huître entre la Fine de Claire et la Cuvée Prestige. C’est une petite spéciale croquante qui à un taux de chair compris entre 13 et 15 et qui vous laissera un goût d’amande puis iodé en fin de bouche. Cette huître sera plutôt destinée au consommateur voulant commencer à découvrir les spéciales.

Spéciale « Cuvée Prestige »

La Spéciale Cuvée Prestige est une huître haut de gamme de notre production. L’huître provient des meilleurs endroits en mer. Elle est très charnue, ayant un taux de chair compris entre 16 et 17. Elle a un croquant inégalable. C’est une huître ronde et très longue en bouche, avec une surprenante note de sucre. Elle est destinée à un public amateur d’huîtres.

Production

Élevage des huîtres en Charente-Maritime

Depuis sa naissance jusqu’à votre assiette, il va nous falloir trois ans pour vous garantir une huître de qualité.

« Durant trois ans, nous allons mettre nos huîtres dans les meilleurs endroits en mer, là où la nourriture est la plus abondante. Pendant ces trois années, nous allons diminuer les densités par sac, augmenter le maillage en fonction de la croissance de l’huître, pour qu’elle profite pleinement. Trois ans, à tourner et retourner les sacs, pour arrondir la coquille de l’huître et la durcir. Durant toute cette période, deux fois par jour, l’huître va vivre au rythme des marées et ainsi endurcir son muscle lui servant à se tenir fermée. »

Cédric Massé

Huîtres d'été

En été, les adeptes des huîtres souhaitent un produit léger, iodé et non laiteux qui se marie à merveille avec des vins frais.
Dégustation huitres

Ainsi, le patrimoine génétique de l’huître n’est absolument pas affecté. L’huître d’été n’est donc pas un OGM, mais bien un croisement de deux espèces.

« À partir du mois de juin, nous sommes en mesure de proposer à la vente, les huîtres d’été. Il est important de souligner que toutes nos huîtres sont naturelles. En effet, il existe dans la nature des huîtres à 2 ou 4 chromosomes.
Le croisement de ces deux huîtres va donner naissance à une huître constituée de 3 chromosomes, raison pour laquelle, elle est appelée triploïde. L’ huître est bien naturelle car issues d’un croisement. Tel le croisement entre la mandarine et l’orange a donné vie à la clémentine ! »

Cédric Massé

Huîtres résistantes et bien en chair à Oléron

Au terme de ce long cycle, les huîtres sont calibrées par taille, de la numéro 5 pour les plus petites à la numéro 2 pour les plus grosses.

Elles vont être ensuite affinées dans des bassins d’argile appelés « Claires » pour obtenir l’appellation Fine de Claire.

« Grâce à notre travail, nous obtenons des huîtres résistantes lors de la phase de commercialisation. Ainsi, elles arrivent dans vos assiettes avec une fraîcheur exceptionnelle et vous régalent.
Ceci est notre fierté « !

Jean-Michel Massé

De la naissance de l’huître à vos assiettes

Les huîtres de la Maison Massé sont produites en  janvier pour les commercialiser, trois ans plus tard, à partir du mois de septembre.

Elles sont d’abord élevées en Bretagne pendant 1 an et demi avant de finir leur élevage dans le pays Charentais durant 9 mois.

Au mois de février, nous récupérons des naissains d’huîtres provenant d’Irlande. Elles seront alors ensuite commercialisées en octobre après une durée de 9 mois d’élevage.

Dioxygène , Plancton, Calcaire

Comme nous l’avons évoqué, afin de travailler la coquille de l’huître, il est nécessaire de tourner les nasses. D’années en années, l’huître devient plus résistante. Cette manipulation permet également d’éliminer les algues stagnantes sur les nasses. Il est indispensable que l’eau circule bien. En effet, l’huître a besoin de bien respirer et de se nourrir de plancton, pour grandir.

De plus sur le bassin Marennes Oléron, durant les mois de mai et juin, nous avons un phénomène de captage des moules. Pour éviter cette situation qui va nécessairement ralentir la croissance de l’huître, les nasses doivent donc être tournées régulièrement.

Plus l’eau circule dans la poche, plus l’huître va pouvoir absorber de la nourriture. Ainsi l’huître est élevée dans une poche avec des mailles de 4 millimètres au départ et seront changées ensuite dans des poches avec un maillage plus important au fur et à mesure de la croissance de l’huître.

Certifications des huîtres Marennes Oléron

Pour obtenir la certification des huîtres « Marennes Oléron », celles-ci doivent être élevées sur le littoral atlantique français et mises en Claire dans le bassin de Marennes Oléron. Cette étape est appelée « l’affinage » de l’huître. Elles sont aussi conditionnées sur ce même territoire.

Nos huîtres sont certifiées et contrôlées par le service qualité et l’organisme Veritas.

Deux autres variétés bénéficient du Label Rouge, La Fine de Claire Verte et la Pousse en Claire.

La Fine de Claire verte, naturellement pourvue de la navicule bleue, une micro algue filtrée par l’huître lui donnant cette couleur unique. La Pousse en Claire est une huître plus rare au goût puissant, affinée pendant 4 à 8 mois.